Vadrouille en Sicile (2/3) : Palerme / Monreale / Cefalù


Il y a 2 semaines, je vous partageais le premier article de "Vadrouille en Sicile", en majorité centré sur l'est et le sud-est de l'île. Dans cette suite continuant nos vacances d'été, direction le nord de l'île où nous y sommes restées plus d'une semaine.







- Palerme -

Palerme est une ville qui a mauvaise réputation. D'ailleurs en y allant, j'éprouvais moi-même quelques réticences. C'est une ville à l'image entachée par la mafia, le trafic de drogues et l'insalubrité de certains quartiers. Pourtant, et je m'en étonne moi-même, Palerme aura été un beau coup de cœur.



La capitale Sicilienne est d'une richesse incroyable. Son histoire ayant été marquée par différentes occupations, la ville respire d'une diversité architecturale magnifique.

Les rues sont dynamiques et mis à part quelques quartiers pas très accueillants, c'est un plaisir de s'y perdre.






Quand je pense à Palerme, je revois ces clichés de villes Italiennes, avec ses personnes âgées assises devant leur maison, qui parlent forts avec de grands gestes, ses enfants qui courent partout, ses vêtements suspendus à chaque balcon, ses rues animées à la circulation automobile catastrophique etc.


Mais Palerme, c''est aussi son imposante cathédrale arabo-normande dont l'architecture m'éblouie encore. C'est aussi le Teatro Massimo Vittorio Emanuele, un opéra qui à la modestie d'être le plus grand d'Italie. Ses magnifiques églises, bien trop nombreuses pour toutes les visiter. Je retiendrais la Chiesa del Gesù et la Chiesa di Santa Caterina pour la démesure de leur style ou la Chiesa di San Cataldo et la Chiesa di San Giovanni degli Eremiti dont leur construction remonte au XIIème siècle. Le musée archéologique régional Antonino-Salinas et le Jardin botanique sont très agréables également. J'aurai apprécié y flâner plus longtemps mais nous étions pressées par le temps.







Où boire et manger:

-> I segreti del chiostro: un des gros coups de cœur du voyage ! Des pâtisseries Siciliennes à l'ancienne et dont le secret de fabrication se transmet d'une génération de bonnes-sœurs à une autre. Les bénéfices sont reversés à la préservation du monastère, Et cerise sur le gâteau, il est possible de déguster ces délicieux mets dans le magnifique cloître attenant. Incontournable si vous passez dans le coin !



Où loger:

-> Apartment dietro la Cattedrale : Les chambres sont spacieuses, propres et le gérant est adorable. Nous avions vraiment l'impression d'être chouchoutées mais c'est surement parce que nous étions ses seules clientes. Son activité étant visiblement très impactée par la crise sanitaire, voir les touristes revenir devait assurément lui faire plaisir d'où ses nombreuses attentions à notre égard.










- Monreale -



A une vingtaine de minutes en bus de Palerme, il y a la ville de Monreale qui est un passage incontournable dans la région. On y vient essentiellement pour visiter la cathédrale Santa Maria Nuova , célèbre pour ses mosaïques recouvrant la quasi totalité des murs intérieurs. Un lieu tout à fait remarquable qui marque par son mélange de style arabo-normand byzantin. Le monastère et le cloître attenants à la cathédrale sont également magnifiques et offrent un joli panorama sur la ville, Palerme et la mer au loin.












- Cefalù -

Si l'on veut des paysages de cartes postales, c'est à Cefalù qu'il faut être. Ces photos vous diront surement quelque chose d'ailleurs avec ces petites maisons de pêcheurs au style méditerranéens si reconnaissable.



La Spiaggia di Cefalù fait partie des plus belles plages de la région. Je l'ai adoré pour son cadre si rustique, son eau bleue turquoise et son sable. (Au cours de notre voyage, nous sommes très souvent tombées sur des plages de galets et nos pieds n'ont pas beaucoup apprécié donc un peu de sable ne leurs a pas fait de mal.)


Les petites rues cachées amènent à la flânerie et les quelques places en centre ville invitent à se poser en terrasse. L'activité principale de Cefalù est de mettre ses pieds en éventails et se la couler douce. Mais visiter la cathédrale est une chouette étape culturelle entre 2 trempettes.





Où boire et manger:

Les endroits où nous sommes allées étaient plutôt classiques, touristiques et pas franchement foufous.



Où loger:

-> Il rifugio del marinaio : A 3 minutes à pied de l'avenue principale et à peine 5 du bord de mer, cet appartement tout équipé était l'idéal. Il y a tout ce qu'il faut pour y rester plusieurs jours. La récupération des clefs se fait facilement et le proprio est sympathique.




Voilà, c'en ait tout de cette deuxième partie de voyage ! J'ai encore plein de belles choses à partager dans le prochain article qui clôturera ces vacances d'été passées en Sicile, Je vous parlerai notamment des Iles Éoliennes, la meilleure partie du voyage !