Vadrouille en Sicile (1/3) : Catane/Syracuse/Taormine/Marzamemi


J'étais partagée à l'idée de partir en vacances cet été, frileuse de par le contexte épidémique mais aussi déterminée à justement m'éloigner de tout ça, "penser à autre chose" et faire comme si tout allait bien. C'est en Sicile que j'ai passé mes vacances, profitant de l'opportunité que nous offrait une amie de lui rendre visite.




Ce voyage avait une résonance particulière car généralement, avant même de partir, je sais où et quand seront mes prochaines vacances. Pas cette fois-ci. L'incertitude quand à la possibilité d'un prochain départ nous a mise dans un état d'excitation étrange, prises d'une boulimie touristique et avides de découvrir toutes les belles choses que la Sicile avait à nous offrir.


Le rythme était donc plutôt intense et peu reposant au final. Au point que le jour de mon retour en France, j'ai enchaîné 12 heures de sommeil pour récupérer ! Mais j'adore cette sensation post-vacances, celle d'avoir profité un maximum et de vivre "sa meilleure vie" comme on dit actuellement. Par contre, il est clair que pour le "slow travel", on repassera !


Nous sommes restées 12 jours en Sicile avec un total de 10 villes visitées.

J'ai partagé l'intégralité de notre voyage sur Instagram mais j'avais tout de même envie de laisser une trace un peu plus permanente sur le blog.

- Catane -

Quand on a pour projet de visiter la Sicile, il nous est généralement recommandé de poser les valises à Palerme, capitale de l'île. C'est surement ce que nous aurions fait si nous n'avions pas eu l'opportunité de résider chez une amie à Catane. Deuxième grande ville de Sicile, Catane est un super choix géographiquement parlant et culturellement très intéressante.

Le centre de Catane est assez petit et la visite de la ville se fait facilement en une journée.

J'ai adoré y découvrir les vestiges du théâtre Gréco-Romain et de l'amphithéâtre qui offrent un magnifique contraste entre ruines anciennes et nouvelle ville. Une comparaison architecturale qui m'avait déjà marqué lors de ma visite de Rome l'année dernière. La capitale Italienne et Catane ont ça en commun. Les vestiges semblent refaire surface du fait de la proximité des nouvelles habitations, ce qui est moins saisissant dans les autres villes visitées.





Le jardin Villa Bellini est très agréable pour une petite balade, l'occasion de capter quelques zones d'ombres en été.

Les artères principales de la ville (Via Etnea, Via Garibaldi et Via Vittorio Emanuele) sont à faire, l'équivalent des Champs-Elysées Catanais. Les boutiques s'y succèdent et même si il y a pas mal de magasins à destination des touristes, certains commerces proposent des produits locaux qui valent le coup de s'y arrêter.

La Piazza Duomo où se trouve la cathédrale Sant'Agata est magnifique le soir.

Quand au marché aux poissons, c'est un passage incontournable pour apprécier la vie locale de Catane.



Mais la star est sans contexte l'Etna, visible d'un peu partout en ville. Pour ceux qui comme moi n'ont jamais été à proximité d'un volcan en activité, c'est quelque chose ! Je ne pouvais m'empêcher d'y jeter un coup d'œil. Fascinée mais surtout pour vérifier qu'il n'était pas trop en colère le monsieur. J'ai vu les films "Volcano" et "Le pic de Dante" un bon nombre de fois alors je guettais ! Il est possible d'ailleurs de faire des excursions sur l'Etna accompagnées d'un guide pour y voir les cratères éteins et de vieilles coulées de lave.




Où boire et manger:

-> Savia / Spinella : Deux établissements situés l'un à côté de l'autre, idéal pour un repas sur le pouce où à emporter. Ils proposent un large choix d'arancini, pizzetta, granité, cannolo et autres spécialités Siciliennes. Le soir, il est possible d'y boire un verre. Le cocktail est servi avec des accompagnements et vu la quantité, vous n'avez pas besoin de manger après ! Je recommande leur Latte Di Mandorla con granite au café. Une tuerie !


-> Al vicolo : Les pizzas les plus grosses que j'ai jamais vu !


-> Bohème : Sur le principe de la Mixologie, les cocktails vont de 8 à 12 euros et sont entièrement personnalisés. Le barman posent différentes questions sur les goûts, préférences, allergies etc, puis il n'y a plus qu'à se laisser surprendre. On peut aussi lui laisser carte blanche. Nous y sommes allées plusieurs fois et c'était excellent à chaque fois.


-> Fratelli Vittorio Sicily Food : A proximité du marché aux poissons, le cadre et la ruelle attenante peuvent surprendre. Je vous conseille d'ailleurs d'y venir plutôt le soir, le midi ayant encore le marché (bruit, odeurs etc). Les plats y sont excellents et faits avec la pêche du jour.





- Taormine -

Les photos de Taormine vous disent surement quelque chose car il n'est pas rare de voir ces prises de vues en première page des guides de voyages. Les paysages font rêver et en font une destination incontournable en Sicile.

Les rues étroites et colorées mènent avec charme dans le centre ville où il est possible de visiter le Théâtre Greco-Romain. J'ai adoré car en plus de la richesse historique du lieu, sa découverte offre de très beaux points de vues sur l'Etna, la côte et la ville.




Pour prendre davantage de hauteur, nous avons suivi le chemin de croix qui mène à la chapelle Santa Maria Della Rocca. Creusée à même la roche, le cadre pittoresque et la vue sur Taormine récompensent les nombreux escaliers rencontrés. Nous avons continué l'ascension jusqu'au Castello Di Monte Tauro. Il n'est malheureusement pas ouvert au public mais la vue sur l'autre versant de la montagne vaut cette belle balade qui en soit n'a rien de bien compliquée mais peut-être fatigante par 35°C.



Le jardin de Villa Communale est vraiment magnifique. C'est une petite balade que j'ai beaucoup aimé également.

Nous avons terminé la journée par un passage sur la plage d'Isola Bella. Apparemment, c'est l'une des plus belles plages de Sicile. Je ne suis pas forcément de cet avis (les plages qui viendront dans l'article suivant m'ont davantage plu) mais il est vrai que le cadre est un appel au farniente, surtout après une journée de marche.



Où boire/manger:

-> Bam bar : Un établissement très populaire et réputé pour ses granités. Ils sont excellents. Les meilleurs du voyage ! Nous y sommes allées 2 fois sur l'après-midi d'ailleurs. Le lieu est souvent bondé et il est nécessaire de faire la queue mais patience car c'est entièrement mérité.


-> Ristorante Il Ciclope : Nous ne savions pas vraiment où manger ce midi-là car les établissements que l'on voulait tester n'ouvraient que le soir. A défaut, nous sommes allées dans celui-là et ma fois c'était plutôt bon. Une carte plutôt classique mais efficace.


- Syracuse -

Tout comme Taormine, Syracuse est une ville très prisée des touristes notamment pour son site archéologique et son magnifique centre historique.

La légende voudrait que l'eau douce présente à Syracuse soit apparue grâce à Aréthuse. Poursuivie par Alphée qui était éperdument amoureux d'elle, la nymphe serait venue se réfugier au port et se changer en eau de source pour se cacher. La belle fontaine d'Aréthuse marque ce lieu unique.



Cette légende nous accompagne durant notre visite du centre historique. Celui-ci se trouve sur la petite île d'Ortygie. Les rues y sont calmes et plus épurées en comparaison des autres villes visitées jusque-là. Les balcons en fer forgés débordent de fleurs et respire la chaleur du Sud.





Dans l'après-midi, nous avons visité le parc archéologique Neapolis. Eloigné du centre et plutôt dense si on ajoute le Museo Archeologico Regionale Paolo Orsi, il faut bien compter une bonne demie journée pour le visiter. Il est composé d'un théâtre gréco romain, d'arènes de gladiateurs, de grottes, de jardins etc. Nous avons manqué de temps et décidé de faire l'impasse sur le musée mais la partie extérieure du site nous a ravi.



Passer la soirée sur Ortygie doit-être vraiment très agréable. Entre la jolie vue sur la jetée, les rues colorées, le port et le coucher de soleil, loger ici doit valoir le coup. Nous sommes dans notre cas retournées sur Catane.





Où boire/manger:

-> Calapiada : Un p'tit restaurant ayant pour spécialité les piadines. Ces galettes réalisées depuis l'antiquité sont garnies de produits typiques du Sud. Un régal ! Dans une petite rue à l'écart de l'artère principale et avec la proximité du port, le cadre était aussi agréable que le repas.


-> Gelateria Gusto : Sans exagérer, la meilleure glace du voyage ! Pas de chichi sur les parfums mais punaise ! Piouf j'en salive encore.






- Marzamemi -



En soit, il n'y a pas grand chose à faire à Marzamemi si ce n'est apprécier la flânerie dans cet authentique village de pêcheurs et profiter de la plage. Le cadre est vraiment très mignon. Ce n'est pas pour rien qu'il est surnommé "Le bourg enchanteur". On peut aussi en profiter pour acheter quelques produits locaux dans les quelques boutiques du port. J'ai pour ma part fait le plein de sauces au pesto, crème de pistaches et autres assaisonnements.



Malheureusement, je n'ai pu faire davantage de photos. Nous avons passé beaucoup de temps dans les transports pour au final rester peu de temps sur place. Depuis Catane, il y a un bon bout de chemin à faire en bus (plus de 2h) et les horaires ne permettent pas d'y rester la journée complète. Par contre, venir en voiture et en profiter pour partir à la découverte des autres villages de la région doit-être vraiment sympathique. Il y a d'ailleurs une réserve naturelle pas très loin mais inaccessible en transport public.





Durant ce voyage, nous aurions pu nous déplacer en voiture mais la conduite en Italie n'est vraiment pas rassurante et en tant que jeune conductrice, je ne voulais pas prendre de risque avec une location. Les gens conduisent comme des fous en Italie ce n'est pas un mythe ! Et en Sicile, waouh c'est quelque chose !



Où boire/manger:

-> Liccamuciula : Tout bonnement excellent ! Avec une crème de pistaches de Bronté (spécialité en Sicile), le poisson était une perfection. Le service est un peu long (un sentiment surement majoré car nous étions pressées par le temps). Le dessert à la figue et au safran était un délice. Ce restaurant justifie à lui-seul les 2 heures de bus !



- Bon à savoir -

-> En Italie, l'eau plate est payante dans les restaurants et non potable dans la plupart des établissements accueillant du monde en Sicile comme les hôtels ou les sanitaires publics. C'est un budget à prendre en compte, surtout en été. Heureusement, elle n'est pas très chère au supermarché. Des fontaines d'eau potable se trouvent dans les rues mais souvent peu entretenues et en pleine pandémie, ça n'est pas vraiment recommandé.


-> L'évacuation des déchets dans les toilettes est différente. Il ne faut pas mettre de papiers dans les sanitaires, même le papier toilette est à éviter.

-> Comme je le disais plus haut, la conduite en Italie fait peur. Les gens ne respectent ABSOLUMENT pas le code de la route. Si vous entendez klaxonner un peu partout, c'est un moyen d'avertir les autres conducteurs que celui qui klaxonne décide de ne pas respecter la priorité. Et vu que tout le monde claxonne, je vous laisse imaginer le beau et joyeux bordel !


-> La Sicile est un pays pauvre. Si l'état Italien prend soins de son tourisme et des villes qui attirent du monde, le reste du pays semble délabré. Même si en vacances, on interprète cela comme étant une touche d'authenticité, le contraste est saisissant. Certains quartiers sont peu fréquentables à certaines heures donc il faut être prudent. La Mafia Sicilienne n'est pas une légende.




26 vues

Posts récents

Voir tout