Retour d'expérience et partages pratiques - 1 mois sans sucre !



L'année dernière à cette même période, des amies m'avait proposé de réaliser ensemble un "mois sans sucre", une proposition que j'avais déclinée pensant être incapable de m'y tenir. L'idée me plaisait bien pourtant. C'était là l'occasion de détoxifier son organisme, de pourquoi pas perdre quelques kilos superflus, de désensibiliser son palais aux envies de sucres et on ne va pas se mentir, une occasion de se donner bonne conscience avant les excès des fêtes !



J'ai regretté de ne pas y avoir participé la première fois qu'elles me l'ont proposé. J'ai alors tenté le challenge de mon côté quelques semaines plus tard, mais seule c'est bien moins motivant. J'ai tenu à peine 3 jours ^^. De plus, j'avais mal fait les choses. Un échec cuisant ! Heureusement, cette année a eu beaucoup plus de succès, un challenge mené à plusieurs, sous bons conseils, aidé par le confinement et la fermeture temporaire des restaurants. Cela facilitait nettement les choses !



Cette expérience aura donc été une réussite. Pas parfait sur le papier car j'ai craqué à 3 (petites) reprises, mais un succès à titre personnel. Diminuer ma consommation de sucre qui habituellement est assez élevée - les bonbons et les pâtisseries sont mes plus grandes passions ^^ ! - est en soit une sacrée victoire. Je suis même parvenue à désensibiliser quelque peu mon palais aux différents sucres. Une super expérience qui pour couronner le tout, ne m'aura pas frustrée ni empêchée d'être gourmande !






1 mois sans sucre

Ça consiste en quoi ?


Le "mois sans sucre" ne veut pas dire SANS sucre au sens strict du terme mais plutôt à l'absence de sucre rajouté. Exit donc les sucres raffinés, non raffinés, le miel, le sirop d'érable, le sirop d'agave et tous les édulcorants artificiels (sorbitol, mannitol, saccharine, aspartame, stevia , sucralose etc). Chaque mention d'un sucre quelconque sur les emballages est prohibée.


Si partir à la chasse aux démons sucrés n'est pas ce qu'il y a de plus fun lorsque l'on fait ses courses - car bien évidement, il y en a quasiment partout ! - on prend vite le reflex. Se prêter à l'exercice devient même un jeu. Il naît une agréable curiosité mais aussi inévitablement une triste constatation des quantités de sucres ingérées à notre insu.


Pour chasser les mauvais sucres de notre alimentation et être sûr de ce qui se trouve dans nos assiettes, il n'y a qu'une solution, le fait maison. Cela demande donc du temps et un peu d'organisation.

Heureusement, j'avais déjà pour habitude d'organiser sur mes jours de repos une session "batch cooking" - temps passé à préparer les repas des jours suivants pour optimiser sa semaine -. Lors de ce mois sans sucre, j'ai vu ce temps considérablement augmenter car il fallait préparer bien plus de choses afin de favoriser un maximum les préparations faites maison.


J'ai également épluché tout un tas de sites, témoignages et guides pratiques histoire de ne pas reproduire les erreurs de la première tentative. Le but étant de ne pas intégralement supprimer les apports en sucre mais plutôt apprendre à les identifier, observer ceux qui sont mauvais, optionnels ou essentiels puis les remplacer par d'autres choses. Pour les palais accro aux sucres comme le mien, c'est indispensable !




Remplacer le sucre, mais par quoi ?

Les fruits

C'est la base d'un régime sans sucre ajouté. Impossible de faire sans, au risque de craquer sous quelques jours. De plus, les bons sucres nous sont essentiels et les supprimer totalement de notre organisme serait une erreur.

Natures ou transformés, les fruits donnent du goût, du moelleux et sont des sucrants naturels à toute préparation.


- En compote - maison ou achetée avec la mention assurée du "sans sucre ajouté", dans un fromage blanc, un yaourt nature, une tarte, un cake etc

- Purée de dattes - la datte est le fruit le plus sucré que l'on peut trouver. En bouchée sucrée ou en purée dans un porridge, un yaourt nature, en coulis pour remplacer le sirop d'érable ou le miel etc

- Fruits les plus riches en sucres naturels - datte, litchi , cerise, figue, raisin, kaki, banane, mangue, ananas

- Fruits séchés les plus riches en sucres naturels - abricot, pruneau, raisin, figue, cranberry




Les épices

Les épices ne remplacent pas directement le sucre mais certaines offrent une belle saveur sucrée à nos papilles. De quoi agrémenter des préparations mais aussi "pimper" les boissons de ceux qui n'ont pas l'habitude de consommer sans sucre.


- Cannelle -

- Réglisse -

- Fève de Tonka -

- Macis -

- Vanille -

- Cardamone -

- Noix de muscade -

- Anis étoilé -

- Bergamote -




Les légumes

Les légumes sont depuis des siècles utilisés en pâtisserie pour réduire leur coût de fabrication, le sucre étant rare et réservé aux riches à l'époque. Je suis toujours surprise quand je mange un gâteau avec de la courgette ou de la courge mais ce sont décidément de grands alliés dans un mois sans sucre, en plus d'être délicieux !


- Carotte - carrot cake, le meilleur gâteau du monde ! Sans glaçage par contre.

- Courge - pumkin pie, cake à la butternut, pancakes de courge, muffins à la citrouille

- Patate douce - gaufres, sablés, gâteaux, pancakes

- Navet - coulis de navet

- Betterave - cake à la betterave

- Maïs - pain au maïs (vous pouvez d'ailleurs retrouver ma recette ici )




Les pâtisseries réalisées durant ce mois sans sucre

Mon appréhension quand à ce mois sans sucre et sa possible frustration à vite été balayée dès lors que j'ai épluché les sites de cuisine pour en adapter les recettes. Voici donc une liste des différentes gourmandises réalisées, preuve que l'on peut tout à fait se faire plaisir même sans sucre !


- Gâteau au yaourt - avec de la compote, de la poudre de noisette, des raisins secs et des épices

- Banana bread - avec de la purée de banane, un peu de compote et des épices

- Cake aux pommes - avec de la compote, des pommes fraîches et de la cannelle

- Muffins à la banane - avec de la purée de banane, de la poudre d'amande et des épices

- Gaufres -

- Pancakes au chocolat -

- Crêpes -

- Sablés à la cannelle - avec des épices, trempés dans le thé car seuls, c'est un peu triste

- Pain au maïs - ma recette est disponible ici

- Tarte aux pommes - ma recette super facile et légère est disponible ici

- Bouchées "energy balls" - avec de la purée de datte et purée d'oléagineux/légumineuses

- Crème de marrons - avec des châtaignes, de la purée de datte


Les recettes ont été piochées sur la chaîne Youtube de "Lloyd Lang", sur les comptes Instagram "Courgette and Co" et "Healthy Clemsy" mais aussi sur Internet. Les recettes à destination des personnes diabétiques sont pleines d'ingéniosité, et de saveurs !






Des difficultés / bienfaits ?


Ma principale appréhension au début était d'être frustrée, de devoir me restreindre et m'empêcher d'être gourmande. Forcément, il y a une part de frustration à partir du moment ou on se lance dans un challenge tel que celui-ci. Face aux nombreuses tentations, le mois sans sucre peu vite tourné court mais au final, j'aurai pensé ça plus difficile à gérer. D'une part, on peut dire que la fermeture temporaire sous confinement de mes restaurants chouchous a pas mal aidé. Prendre exemple et suivre les conseils de mes amies ayant déjà l'expérience du challenge également.


Ce n'est pas un sans faute pour autant car comme je le disais plus haut, j'ai craqué. 1 craquage impulsif et 2 réfléchis puisqu'il s'agissait d'exclusivités mensuelles que je ne souhaitais pas louper. Les mochis du mois à la cacahuète de "La maison du mochi".


En ce qui concerne les bienfaits apportés, je préfère préciser que les effets d'un mois sans sucre vont se manifester différemment d'un organisme à un autre.


Pour ma part, j'ai constaté une perte de poids de 1,7 kg. En considérant le fait que je n'ai pas l'habitude de grignoter et que mon activité d'infirmière entretien quotidiennement un minimum de 10 000 pas par jour dans les journées calmes. Et c'est sans compter les déplacements hors boulot.

J'ai également ressenti un retentissement sur ma peau, plus "lisse", rosée, semblant en meilleure santé.

Je ne manquais pas du tout d'énergie bien au contraire.

Beaucoup moins de sensation de faim, la diminution des sucres naturels et le retrait des sucres rapides artificiels présents en grandes quantités dans les produits achetés ont permis de retarder les pics glycémiques.

J'ai aussi quelque peu désensibilisé mon palais aux sucres.

Pour finir, j'ai même fait quelques économies ! Quand on favorise un maximum le fait maison, on cuisine en plus grande quantité, avec des produits de bases économiquement plus intéressants.

Bref, un succès !




A refaire ?


Carrément !

Je planifie dors et déjà un autre challenge sans sucre début 2021 ! Je ne sais pas sous quelle forme pour le moment car j'ai bien envie de rendre cela régulier, avec une semaine sans sucre de temps en temps.





J'espère que ce retour d'expérience aura été intéressant et pourquoi pas "boostant" dans un souhait de réalisation du mois sans sucre. Si vous décidez de sauter le pas ou simplement en savoir plus, je vous recommande chaudement les témoignages des blogs "Dellectabble : Un mois sans sucre – mon retour d’expérience" ainsi que celui de Vers une Santé parfaite : J’ai testé : 1 mois sans sucre ! Très éclairants sur le sujet, ils m'ont personnellement inspiré en début du mois sans sucre.





- Que pensez-vous à l'idée de tenter l'expérience d'un mois sans sucre ? -


33 vues

Posts récents

Voir tout
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now