Recommandations littéraires #1 : Spécial graphique




Sur mon profil Instagram, je partage un petit peu de tout ce qui fait mon quotidien. C'est donc tout naturellement qu'il se tapisse de livres , la lecture étant l'une de mes principales passions.

Avec les années, certaines lectures adorées finissent par disparaître dans les méandres du fil d'actualité et s'effacent au profit des nouveautés, ce qui est normal. Mais certaines sont de tels coups-de cœur que je souhaitais réaliser une "piqûre de rappel". Vous pourrez pourquoi pas y dénicher votre prochain coup de cœur !






Je vais mieux, merci.

De Brent Williams et Korkut Oztekin



Vous avez dit coup de cœur ?

Ce témoignage extrêmement touchant, explore avec authenticité la dépression et tout ce qu'elle touche. Telle un cancer qui s'attaque et grignote petit à petit l'esprit, la vie sociale, la carrière professionnelle, le corps, les projets d'avenir, la Vie d'une manière générale. C'est avec beaucoup de lucidité et de recul que l'auteur dévoile son intimité, ses moments de détresse mais partage aussi un discours d'espoir car ce livre ce veut "guide pratique". L’intérêt étant de dire "vous n’êtes pas seuls, vous aussi vous pouvez vous en sortir". J'ai trouvé ce témoignage vraiment bienveillant, de bons conseils, sans entrer dans de les clichés d'une "psychologie de comptoir". Je l'ai d'ailleurs conseillé à quelques patients dans le besoin et amateurs de littérature graphique.






Speak

De Emily Carroll, d'après le roman de Laurie Halse Anderson



Vous avez dit coup de cœur ?

Un livre aussi beau qu'il est nécessaire de lire. Cette lecture m'avait laissé le cœur tout retourné, Pourtant, ce texte ne m'était pas inconnu puisque j'avais lu le livre et vu le film il y a plusieurs années. Si j'avais moyennement aimé le film, voir le texte prendre vie ici par un travail sombre et introspectif est bouleversant. La puissance des émotions transmissent par les dessins donnent une tout autre lecture à cette histoire. On se sent à la fois triste, révolté, heureux, compatissant, en colère etc, avec l'envie irrépressible de serrer fort Melinda dans nos bras et hurler pour elle puisqu'elle ne peut le faire. Son histoire est malheureusement le témoignage de ce que vive ou on vécu beaucoup d'adolescents. A découvrir !






Underwater : le village immergé

De Yuki Urushibara



Vous avez dit coup de cœur ?

J'aime énormément l'onirisme dans les univers graphiques. Rêve et réalité se confondent à merveille dans ces bulles de talent. C'est en mon sens l'expression artistique qui semble la plus pertinente pour l'aborder. "Underwater" est d'ailleurs l'un des tous premiers graphiques oniriques qui m'ai marqué.

L'auteure use d'une plume poétique et mélancolique, dans un conte fantastique faisant écho à l'importance des souvenirs, de la famille ou de la richesse du Passé. C'est un texte ayant également une portée écologique pleine de sens. Les dessins sont délicats, en grande partie en noir et blanc mais sont rehaussés de quelques touches de couleurs. Vous parler de ce manga me donne cruellement envie de me replonger dans l'histoire de ce village immergé.






I hate fairyland

De Skottie Young



Vous avez dit coup de cœur ?

Changement total de registre avec cette série de BD à destination d'un public averti et amateur d'humour trash. "I hate fairyland" est le résultat d'un délire psychédélique hilarant, bourré de références à la pop-culture et très loin d'être tendre. Je n'aurai surement jamais découvert cette BD sans le prêt d'un ami. J'ai adoré ce contraste omniprésent entre le trash et le mignon. L'auteur est à fond dans la caricature. C'est très atypique mais tellement génial.

Si vous cherchez du tordu et de l'orignal, c'est ce qu'il vous faut. Mais laissez de côté la délicatesse ou la poésie des autres recommandations littéraires mentionnées car il n'y en a aucune ici !






Le patient / Ces jours qui disparaissent

De Timothée le Boucher



Vous avez dit coup de cœur ?

Un autre auteur de talent, qui nous met la tête à l'envers. Timothée le Boucher propose dans ses 2 romans graphiques un travail tout bonnement exceptionnel. D'une main de maître, il triture notre esprit et joue avec. Que ce soit dans "Le patient" ou "Ces jours qui disparaissent", les dessins sont subtiles, poétiques, doux et de couleurs pastels. Ne vous laissez pas piéger par ce lyrisme car l'auteur nous emporte dans un thriller psychologique des plus surprenant. Avec ses thématiques particulièrement angoissantes comme "l'immuabilité du temps qui passe" ou la perversion de l'esprit", la lecture est marquante en tout point. Il est probablement l'auteur dont j'attends le plus impatiemment le travail.






Les petites victoires

De Yvon Roy


Vous avez dit coup de cœur ?

"Les petites victoires" est le témoignage de l'auteur, père d'un jeune garçon autiste. Il y partage les 8 premières années de la vie de son fils. Leurs peurs, leurs angoisses communes, les sources de conflits ... des difficultés qu'ils sont parvenus à surmonter ensemble, avec beaucoup de patience. C'est ce qu'il appelle leurs "petites victoires" quotidiennes. Leur relation est terriblement touchante, honnête et on ressent beaucoup de fierté dans ce texte. L'auteur n'a absolument pas la prétention d'étaler sa science. D'ailleurs, il le cite d'emblé dans sa préface, il "laisse ça aux spécialistes". C'est tout simplement un regard tendre de papa dont l'écoute et la persévérance aura permis à chacun d'eux de se construire.






Dans la combi de Thomas Pasquet

De Marion Montaigne



Vous avez dit coup de cœur ?

Le parcours de Thomas Pesquet est vraiment fascinant. J'ai pu en découvrir quelques brides lors d'une visite à "La cité de l'espace" de Toulouse. Celle-ci avait attisé ma curiosité sur le sujet et j'ai par la suite acheté cette BD. C'était un pur bonheur de la découvrir. Riche, documentée, pédagogue, grâce au talent de Marion Montaigne, cette fabuleuse aventure qu'est la vie de l'astronaute est ici racontée. L'auteure a de solides bases puisqu'elle a suivit Thomas Pesquet pendant de nombreux mois. C'est donc une histoire conjointe qui ne peut être plus proche de la réalité. De son village de Normandie à la station spatiale internationale en passant par la NASA, c'est un parcours exceptionnel. Un livre qui ne se veut pas uniquement biographique mais aussi instructif car nous avons une véritable vulgarisation du milieu spatial en général. C'est captivant et tout public.






Shangri-la

De Mathieu Bablet


Vous avez dit coup de cœur ?

On reste dans le thème de l'espace avec ici une aventure pour le coup bien moins réjouissante. L'auteur pointe avec beaucoup de lucidité, la société et ses dérives. Surconsommation, racisme, exploitation de masse, écologie, quête de pouvoir... des thématiques qui amènent à réfléchir sur un futur vers lequel on pourrait tendre inconsciemment. C'est une interprétation plutôt sombre, même apocalyptique de l'avenir. Je trouve d'ailleurs à cette histoire un petit air de "Transperceneige" (de Jacques Lob et Jean-Marc Rochette) dans sa portée spirituelle. Une BD (et une série TV maintenant) que je conseille également très fréquemment.








- Certains titres attisent votre curiosité ? Sont-ils déjà sur votre "liste d'envie" ? -